Communiqué de Presse – 05 mars 2015

Fait à Grabels le 5 mars 2015

Suite à la rencontre organisée le jeudi 5 mars 2015, je tiens à remercier la médiation du Club de la Presse Languedoc Roussillon pour le sérieux, la probité et l’impartialité de ce rendez-vous.

Je vais immédiatement exercer le droit de réponse comme le garantit la loi.

Je dois en revanche déplorer l’intransigeance de Monsieur le Directeur de la Publication de Montpellier Journal qui a posé des conditions à un droit de réponse en accès libre tout en refusant explicitement de retirer les commentaires désobligeants à mon encontre qu’il publie en accès libre sur son blog.

Plus que jamais, je continue à défendre la liberté de la Presse et je continue à affirmer haut et fort qu’informer n’est ni injurier ni encore diffamer.

René Revol

 

 

Communiqué du vendredi 27 février 2015

Fait à Grabels le 27 février 2015

Suite aux accusations mensongères publiées dans le post intitulé « René Revol fait un beau foncier à un entrepreneur du bâtiment » du blog « Montpellier Journal » et la diffusion d’un tract de 4 pages non signé sur  la Commune de Grabels, j’ai décidé d’attaquer ce blog et son auteur ainsi que tout personne qui s’est rendu coupable de complicité de diffamation par quelques voies que ce soit.

Cette décision mûrement réfléchie a été prise après conseil. Ces propos reflètent une réelle intention de nuire, je ne me laisserai pas diffamer impunément.

La liberté de la presse est un droit inaliénable. Celle-ci est encadrée depuis son origine par des lois qui en posent les limites. En ce sens, tenir des propos diffamatoires constitue un délit.

Je tiens donc l’ensemble des éléments de ce dossier à la disposition de la justice.

Je suis serein et fais confiance à la justice de notre République.

René Revol