Mes notes de blog

Information : Communiqué de Presse – Je ne laisserai pas bétonner les zones inondées. 

A Grabels, le 29 novembre 2014

En 2013, notre municipalité a retiré le permis de construire d’une SCI qui voulait, à la place d’une maison, construire 17 logements. Ce contentieux d’urbanisme est en cours de traitement par la juridiction administrative.

Ce projet est situé en bordure du Rieumassel, le cours d’eau qui a, dans la nuit du 6 au 7 octobre dernier ravagé notre Commune et ce terrain a été fortement inondé lors de cet épisode.

Pendant la campagne des élections municipales de mars 2014, le gérant de cette SCI a utilisé la tribune de l’une des réunions électorales des listes en présence pour m’accuser de manière complètement calomnieuse de monnayer les permis de construire. J’ai donc engagé une action en diffamation à son encontre comme me l’a autorisé le Conseil Municipal. J’ai découvert à cette occasion que cette même personne avait déposé plainte contre moi pour corruption !

Je suis satisfait d’avoir été enfin entendu ce vendredi par la gendarmerie. Cette accusation étant sans fondement, je n’ai pas de doute sur l’issue de cette affaire. Il n’est pas nécessaire de préciser que je ne me laisserai pas calomnier impunément et que j’en tirerai l’ensemble des conséquences qui s’imposent.

En tout cas, ma détermination reste entière : en ma qualité de Maire de ma Commune, je suis chargé d’assurer la sécurité des biens et des personnes. Après les épisodes dramatiques vécus cet automne à Grabels, je serai inflexible face aux projets susceptibles d’accroître les risques d’inondations. Cette détermination s’appuie sur la volonté et le soutien des grabellois qui se sont unis dans la solidarité face à cette catastrophe.

Cordialement,

René Revol
Maire de Grabels
Vice-Président de l’Agglomération de Montpellier

Catégories :Mes notes de blog

Tagué:,

6 réponses »

  1. Les encouragements en pareilles circonstances étant de rigueur, n’invitent-elles pas à la réflection sur la passivité des élus de Montpellier Agglomération face à l’omerta sur des travaux de l’A9 actuelle inachevés tel que les bassins de rétention d’eaux pluviales non réalisés depuis deux décennies, une l’imperméabilisation a contribué à l’aggravation des crues.

    Contraire au Grenelle Environnement, à la Loi sur L’Eau, au SCoT, à la préservation de l’environnement, qu’en sera-t-il avec l’irresponsable DUP du dédoublement de l’A9 qui, comme l’indique la commission d’enquête Loi sur l’EAU, aggravera considérablement les risques d’inondations pour TOUS les riverains de l’A9 y compris les estuaires? Plus de 600 millions € de dégâts dans la région pour deux jours de pluie au mois d’octobre vous convaincront-ils à Agir Pour l’Environnement?

    N’était-ce pas prévisible? Combien de dégâts, de morts, de destructions de ressources faudra-t-il pour un MORATOIRE de la DUP de l’A9?
    A la Faute sur Mer, tous les services de l’État, les élus et acteurs locaux expliquent « qu’ils ne savaient pas que des gens pouvaient mourrir ». Nous ne sommes pas sûre que cela suffise à éclaircir leurs situations.
    Ici et maintenant plus personne ne pourra dire « je ne savais pas ».
    Les français et en particulier les languedociens attendent une nouvelle génération d’Hommes politiques lucides, visionnaires et responsables.

    Il devient évident que nous n’avons plus le choix d’un développement non durable: https://www.facebook.com/MONTPELLIERA9/photos/t.100003337740317/527642434006255/?type=3&theater

  2. Merci pour votre ténacité. Si tous les Maires pouvaient en faire autant !

    Le bétonnage continue un peu partout sans tenir compte du réchauffement de la planète et des problèmes qui en découlent. Les terres agricoles disparaissent, les forêts disparaissent, les rivières n’ont plus l’espace qu’elles avaient autrefois pour s’étendre lors des crues, les sites dits protégés ne le sont que sur papiers…

    L’avenir des citoyens qui vont subir les dégâts de ces politiques, et parfois les subissent déjà, les coûts que cela va entrainer : construction de digues de « protection », remise en état des lieux après tempêtes, quand c’est possible, évacuations,… les « intéressés » par ces soi-disant développements urbains, qui sont plutôt des « développements » personnels, n’en tiennent compte, ou font semblant d’en tenir compte, que si ça leur rapporte.

    Ce sont ceux qui veulent ces constructions à tout va, parfois luxueuses, ou parfois au contraire bas de gamme sans même respecter les différentes normes de sécurité ou environnementales, qui en profitent, parfois avec des dessous de table…

    Bon courage face à ces agressivités mensongères.

    Eliette LOPEZ

  3. Merci pour votre réponse, Mr Revol, je me suis mis en tête à un moment une machination destinée à vous nuir pour un moment. Rassurée, si je puis me permettre, un groupe de reflexion avec un pouvoir de décision se doit d’être crée afin de réfléchir aux moyens de faire face aux dégâts catastrophiques résultant des inondations, car vous le savez il va falloir hélas se familiariser avec eux !! Bien à vous Mr René Revol.

  4. Il y a des René Marratier et malheureusement pas assez de René Revol ! Pour l’un l’appât du gain et les arrangements entre amis passent avant toutes les règles de prudence, tous les principes de précaution et de préservation de ses administrés ! pour l’autre il y a la création d’une épicerie solidaire, de journée de solidarité …
    Pour l’un c’est 29 morts donnant lieu à 4 ans de prison ferme en première instance dont il est fait appel et pour l’autre c’est la calomnie et le mensonge, des moyens que les promoteurs et autres sociétés immobilières (2 ans ferme pour L’adjointe de Marratier et 18 mois pour son fils) utilisent pour discréditer et mettre la pression sur les élus afin d’obtenir les accords nécessaires à leur enrichissement personnel.
    Votre intégrité dans ce cas n’est pas à démontrer tant votre action auprès de vos concitoyens est exemplaire (Dossier de l’eau pour l’agglo, gestion du désastre humain due aux inondations de septembre dernier …)
    Je vous renouvelle mon souhait d’intégrer un mouvement me permettant de suivre votre exemple et de m’investir dans ce que je considère comme le plus grand des honneurs, être un élu de la république représentant de son peuple, de ses valeurs et de ses principes fondamentaux.
    Encore idéaliste malgré mon age et mes nombreuses expériences, je suis convaincu d’avoir le fond pour devenir un élu de votre grandeur humaine et de votre qualité.
    Très cordialement,
    JLM

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s